dalailama

TENZIN GYATSO, SA SAINTETE LE 14ème DALAÏ LAMA

"Si, au début et à la fin de notre vie, cette qualité joue un rôle aussi fondamental, alors pourquoi, au milieu de notre existence, quand nous en avons la possibilité, ne ferions-nous pas à notre tour preuve de gentillesse ?

Gentillesse et compassion sont essentielles pour donner sens à la vie. Elles sont le fondement d’un bon cœur, le cœur de celui qui est animé du désir d’aider les autres. Au travers de la gentillesse, au travers aussi de l’affection, de l’honnêteté, de la vérité et de la justice, c’est à nous que nous faisons du bien.

C’est une simple question de bon sens. Il est indispensable d’éprouver de la considération envers les autres parce que notre propre bonheur est inextricablement lié au leur.

Il est essentiel de faire quelque chose de bien de sa vie. Nous n’avons pas été mis au monde pour faire le mal et causer des ennuis aux autres.

Nous devons accueillir et nourrir ces qualités humaines fondamentales que sont la chaleur, la gentillesse et la compassion.

Si nous y parvenons, nos vies prendront sens, nous serons plus heureux et nous vivrons en harmonie, apportant ainsi notre contribution positive au monde qui nous entoure."
(Le 18/5/2004, paroles du Dalaï-Lama)

gifs_animes_bouddhisme_10

Ces derniers temps, je revisione des DVD que j'ai sur le Bouddhisme et après Matthieu Ricard, j'ai regardé le DVD de la Conférence que le Dalaï Lama a donnée à Paris Bercy en 2003 dont le thème était " PAIX INTERIEURE, PAIX UNIVERSELLE."

J'ai retrouvé le DVD coupé en 4 parties sur Dailymotion. Heureusement car je ne sais pas encore comment il faut faire pour extraire des pistes d'un DVD pour les mettre sur Youtube ou Dailymotion. Si quelqu'un sait, merci d'avance pour vos conseils.

Je sais très bien que beaucoup d'entre vous ne prendront pas le temps de regarder ces vidéos, ce qui est dommage, mais chacun est libre de penser et faire ce qu'il lui plait.

Toutefois, la partie 3 sur l'Ego et le "Je" est trés intéressante à écouter. Je ne peux m'empêcher de faire un parallèle avec notre Président de la France actuel. Il devrait écouter le Dalaï Lama, je crois que cela lui ferait le plus grand bien et il apprendrait beaucoup sur sa personne.

Voici donc les 4 parties de ce DVD fort intéressant à tout point de vue. De temps à autre, j'aime bien reécouter cet homme pour lequel j'ai une grand admiration.

gifs_animes_bouddhisme_10

PARTIE 1/4

PARTIE (2/4):


PARTIE (3/4) (sur l'EGO et le "JE"
)


PARTIE (4/4)

gifs_animes_bouddhisme_10

QUI EST LE DALAI LAMA EXACTEMENT ? Pour ceux qui connaissent peu ou mal.

"Le Dalaï Lama actuel , quatorzième Dalaï Lama, Tenzin Gyatso qui appartient à la secte des Bonnets jaunes est un grand prêtre, le chef suprême du lamaïsme. Son nom, qui vient du mongol, signifie «lama pareil à l'océan», ou «océan de sagesse».

Il naît dans une famille d'agriculteurs sous le nom de Lhamo Dhondrub le 6 juillet 1935, dans le village de Taktser dans le nord-est du Tibet, l'Amdo. À l'âge de deux ans, notamment grâce aux visions du régent Reting Rinpoché au lac de Lhamo-Latso, il est reconnu comme la réincarnation du 13e dalaï-lama, Thubten Gyatso. Lhamo Dhondrub est élevé au statut de Dalaï Lama, et reçoit le nom bouddhiste de Jetsun Jamphel Ngawang Lobsang Yeshe Tenzin Gyatso (Saint Seigneur, Douce Gloire, Compassionné, Défenseur de la Foi, Océan de Sagesse). Les Tibétains se réfèrent habituellement au Dalaï Lama par Yeshe Norbu (Joyau Accompli), Kundun (la Présence), ou bien encore " Gyalwa Rinpoché".

Le Dalaï-lama commence son éducation monastique à l'âge de six ans. En 1950, un an avant l'invasion du Tibet par l'armée populaire de libération, alors qu'il n'a que 15 ans, il est intronisé chef spirituel et temporel du Tibet suivant les conseils de l'Oracle d'État du Tibet. À 23 ans, il passe son examen final au temple de Jokhang, à Lhassa au Tibet, durant le festival annuel du Monlam (la grande prière) en 1959. Il réussit avec mention et reçoit le Lharampa, le plus haut diplôme de Geshe (une maîtrise de philosophie et de pratique rituelle bouddhiste, selon les prérogatives propres à la tradition Gelugpa).

Tenzin Gyatso, le 14e Dalaï-lama a été le chef spirituel et temporel du Tibet. Dix ans après l'invasion du Tibet par la Chine, il s'exila en Inde pour créer le gouvernement tibétain en exil qu'il dirige depuis 1959. Vivant actuellement à Dharamsala, Tenzin Gyatso, moine bouddhiste de l'école Gelugpa est considéré par beaucoup comme le plus haut chef spirituel du bouddhisme tibétain. Il a plaidé pour l'indépendance du Tibet jusqu'en 1973, puis pour l'autonomie réelle de l'ensemble du Tibet à l'intérieur de la Chine. Selon le Comité Nobel pour la Paix et d'autres, il a constamment œuvré à la résolution du conflit sino-tibétain par la non-violence.

À ce titre il a reçu le prix Nobel de la paix en 1989. Il est souvent invité par des centres bouddhistes, des institutions ou des personnalités, il effectue de nombreux voyages à travers le monde pour enseigner le bouddhisme tibétain, et diffuser un message de paix et de non-violence. En mai 2008, le Time le classe premier sur sa liste des cent personnes les plus influentes au monde.

Aujourd'hui en Chine, le culte bouddhiste tibétain de l'école Gelugpa est officiellement autorisé par le gouvernement central, même à Pékin dans le très ancien temple de Yonghe. Cependant, les moines tibétains sont contraints de dénoncer le dalaï-lama. De nombreuses associations internationales dénoncent une répression de la religion au Tibet, comme l'illustre, par exemple, la détention en résidence surveillée du jeune panchen-lama, Gedhun Choekyi Nyima, en 1995, la destruction en 2001 de l’institut bouddhiste de Serthar fondé par Khenpo Jigme Phuntsok mis en résidence surveillée et disparu dans des circonstances douteuses, ou encore la condamnation à une peine de prison à vie de Tenzin Delek Rinpoché en 2005.

La plupart des grands maîtres du Bouddhisme tibétain ont été contraints de s'exiler, comme l'ont illustré la fuite de Rigdzin Namkha Gyatso Rinpoché en 1998 et celle à la veille de l'an 2000 du 17e Karmapa, Orgyen Trinley Dorje.

Le quatorzième Dalaï lama, Tenzin Gyatso, a reçu le soutien de nombreuses personnalités et institutions de par le monde pour sa lutte non-violente pour la liberté du Tibet. Outre le Prix Nobel de la paix en 1989,il a reçu la Médaille d'or du Congrès des États-Unis le 17 octobre 2007. Personnalité exceptionnelle, il a rassemblé les Tibétains en exil.

Selon le quatorzième Dalaï Lama, si « le mouvement pour le Tibet a attiré un large soutien mondial, c'est en raison des principes universels que le peuple tibétain a incorporés dans sa lutte. Ces principes sont la non-violence, la démocratie, le dialogue, le compromis, le respect des préoccupations sincères des autres, et de notre environnement commun.
(extraits pris sur Wikipedia)

gifs_animes_bouddhisme_10

Un trés joli beau et trés émouvant film de Martin Scorcese sorti en 1997 retrace la vie du Dalaï Lama, de son enfance jusqu'à son exil en 1959.

=> 416px-Kundun-poster01

L'HISTOIRE

"Pendant le voyage, l'enfant devient nostalgique et effrayé, mais il est réconforté par Reting Rinpoché, qui lui raconte l'histoire du 1er dalaï-lama -- que les lamas appellent « Kundun ». L'histoire touche, mais il est aussi projeté pour montrer à l'interconnection de toutes les incarnations du dalaï-lama.

Comme le film progresse, le garçon mûrit en âge et en érudition. Suit une lutte de pouvoir brève dans laquelle Reting est emprisonné et meurt. Le dalaï-lama commence à prendre un rôle plus actif dans le gouvernement et la direction religieuse.

Pendant ce temps, les Communistes chinois, récemment victorieux dans leur révolution, proclament le Tibet comme étant une partie traditionnelle de Chine suivant l'incorporation en 1710 dans la Dynastie Qing et la reconnaissance successive par les gouvernements de l'ouest de souveraineté de Chine sur le Tibet et expriment leur désir de le réunifier avec leur patrie. Finalement, malgré les demandes d'intervention du Tibet aux Nations unies et aux États-Unis, la Chine réincorpore le Tibet.

Les Chinois étaient serviables au début, mais quand les Tibétains résistent à la réorganisation et la rééducation communistes de leur société, de même qu'à la réforme agraire pour redistribuer des terres, les Chinois deviennent oppressifs aux yeux de beaucoup.
Il s'ensuit une série d'atrocités endurées par son peuple, le dalaï-lama veut rencontrer le Président Mao Zedong à Pékin, contraint par les circonstances et ses convictions de prendre ce grand risque. Cependant, pendant leur face-à-face le jour final de la visite du dalaï-lama, Mao précise sa vision : « la religion est un poison » et " les Tibétains sont empoisonnés ».

A son retour au Tibet, le Dalaï-lama apprend des horreurs encore plus terribles commises contre son peuple, qui a renié maintenant le traité avec la Chine et entre dans une action de guérilla contre les Chinois. Finalement, après que les Chinois précisent leur intention de le tuer, le dalaï-lama est convaincu par sa famille et son Chambellan de fuir en Inde.

Après avoir consulté l'oracle sur la voie d'évasion correcte, le dalaï-lama et son personnel déguisés et sortent de Lhassa clandestinement dans l'obscurité.

Pendant un voyage ardu, où ils sont poursuivis par les Chinois, le dalaï-lama tombe malade et éprouve plusieurs visions du passé et de l'avenir. Finalement, le groupe franchit un passage dans la montagne à la frontière indienne. Comme le dalaï-lama marche vers le poste de garde, un garde indien l'approche, le salue, et demande : « Puis-je vous demander, êtes-vous le Seigneur Bouddha » ? Le dalaï-lama répond avec le final du film : « Je pense que je suis un reflet, comme la lune sur l'eau. Quand vous me voyez m'efforcer d'être un homme bon, vous vous voyez »."

Le film "Kundun" a été nommé pour quatre Oscars : pour la Direction d'Art, la Cinématographie (Roger Deakins), Conception de Costume et la musique originale Philip Glass.


BANDE ANNONCE


Kundun
envoyé par sakiamuni

gifs_animes_bouddhisme_10

dalai-lama

Site Web officiel du bureau français de sa Sainteté le dalai lama => http://www.aemt.asso.fr/@Le-site-officiel-du-Dalai-
Lama@.html

Site officiel du Dalaï Lama => http://dalailama.com/

"Il n'importe pas qu'un être soit croyant ou non : il est plus important qu'il soit bon."
(Dalaï Lama - Extrait de Sagesse ancienne, monde moderne)

gifs_animes_bouddhisme_10